Histoire de BNG

En savoir plus

Bien Naître et Grandir été créée en octobre 1981, sous le nom Bien Naître.

Sa gestation s’est faite au cours de l’année 1980 par quelques personnes qui travaillaient bénévolement au Planning Familial de Grenoble .
Le Planning Familial intervenait principalement sur les questions de contraception et d’avortement. Ces quelques personnes souhaitaient aussi informer sur la naissance en considérant que la liberté sexuelle des femmes et la réappropriation de leur corps passait aussi par le choix des conditions dans lesquelles elles désiraient accoucher.
Sur le plan médical, les Dr Leboyer et Odent, pour ne citer qu’eux, avaient déjà pris position, engagé des processus et écrit sur leur manière de voir et de faire.
C’est à la suite de la projection d’un film intitulé « Regarde, elle a les yeux grands ouverts » qu’un groupe plus important de personnes s’est constitué pour créer une structure associative qui permettrait d’informer et d’aider les femmes à choisir les conditions pour accoucher, en particulier pour accoucher chez elles, en toute intimité et en toute sécurité.
« Bien Naître » était née ! 
L’association était active au niveau des adhérents mais son souci principal était le manque de professionnels de santé pouvant prendre en charge les accouchements. Un médecin, quelques sages-femmes, voulaient bien rendre service de temps en temps sans s’engager entièrement.

En 1986, un médecin isérois faisant une évolution vers une médecine plus naturelle et étant en contact avec plusieurs sage-femmes et médecins en France, décidait de s’engager pleinement pour aider les femmes et les couples désirant accoucher dans des conditions différentes, en particulier à domicile.
Accoucher à la maison en Isère est alors devenu une solution plus simple à envisager avec quelqu’un sur qui l’on pouvait complètement compter. Episodiquement, quelques sage-femmes ont rejoint ce médecin, restant un moment à l’association, mais il a pratiquement travaillé seul pendant ces années, ce qui devenait difficile avec l’augmentation du nombre d’accouchements. Ce médecin qui a commencé les accouchements en 1987 s’est arrêté en 1995 après avoir accompagné environ 200 naissances.

Pendant ces années, bien accompagné par un groupe d’adhérents très motivé et très actif, il a pu stimuler des réunions mensuelles de préparation organisées par « Bien-Naître », animer des conférences, ouvrir l’association sur d’autres thèmes, en particulier la réflexion sur les vaccinations, l’alimentation et la santé en général.
En novembre 1989, le petit journal Potin-Couffin est créé avec une parution mensuelle.
Pour les 10 ans de l’association en octobre 1991, une grande fête a eu lieu à Lans en Vercors, rassemblant une multitude de parents et d’enfants.
Quand en 1995 ce médecin a été contraint d’arrêter momentanément son exercice, ce sont une puis deux sage-femmes de ses connaissances qui ont aussitôt pris le relais pour poursuivre l’accompagnement de ses « patientes » et par la suite d’autres femmes.
En 1997, fruit d’une réflexion et d’une évolution, l’association changeait un peu de nom pour devenir « Bien Naître et Grandir ».
En 2001, une des deux sage-femme avait déménagé dans une autre région, l’autre avait été rejointe par une nouvelle sage-femme qu’elle formait à l’accouchement à domicile. C’est cette nouvelle sage-femme qui a complètement pris le relais après que la sage-femme plus expérimentée fut malheureusement décédée.
Depuis, nous avons eu la chance en Isère de toujours pouvoir compter sur au moins une sage-femme pour être accompagnées du début de grossesse jusqu’à la période post-natale, et bien sûr pendant l’accouchement, à la maison ou dans certaines structures.
En 2007, il y avait trois sage-femmes qui pratiquaient l’accouchement à domicile, puis quatre, ce qui représentait une grande chance en comparaison d’autres départements ou régions qui en sont complètement dépourvus. Cependant en 2008, il n’ya plus qu’une sage-femme qui pratique l’accouchement à domicile… Mais pour 2009, une seconde sage-femme devrait s’installer dans la vallée du Grésivaudan.
Le but de l’association, 28 ans après sa création, est encore et toujours d’informer sur les conditions de la naissance et sur les choix que l’on peut faire pour qu’elle soit la plus respectueuse des besoins de la mère, du père et du bébé.
C’est aussi d’informer sur différentes pratiques de santé, en particulier celles considérant la personne dans sa globalité.
C’est enfin d’informer sur l’art d’être parent.
L’association organise régulièrement des conférences en invitant des professionnels de la santé ou des personnes ayant une grande expérience et une réflexion approfondie sur les thèmes qui lui sont chers.
Elle organise aussi des tables rondes qui permettent de créer davantage d’échanges entre les personnes : échanges d’expériences, de manières de voir, de ressentis, de pratiques etc.

« Bien naître et grandir » est, comme elle l’a toujours été, une association de personnes. Elle est une structure vivante qui se transforme un peu plus chaque année avec la venue de nouveaux membres.

Bienvenue à vous sur le site ou lors d’une conférence ou table ronde ou comme adhérent ou encore comme membre actif pour aider à « Bien naître et grandir » !