Mise en avant

Programme janvier 2017

carte-voeux-2017-2_13
Toute l’équipe de BNG vous souhaite de beaux projets et une excellente année 2017.  Notre programme du premier semestre est en ligne.Voici les activités que nous vous proposons pour le mois de janvier.
Samedi 14 janvier, 10h 

Atelier portage

Les monitrices de l’association vous proposent un moment pour partager et apprendre autour du portage physiologique des nourrissons et des bambins.  C’est l’occasion de découvrir et d’essayer  différents porte-bébés (écharpe, slings, préformés…) afin de vous aider à choisir ce qui vous convient le mieux.  Suivant vos demandes, nous aborderons les principes du portage physiologiques, les différents  nouages et partagerons avec vous les astuces pour porter votre enfant en confiance et en sécurité. Il est tout à fait possible de participer à cet atelier enceinte (nous mettrons à votre disposition nos poupons de portage). Renseignements/inscriptions contactbng38@gmail.com.

Vendredi 27 janvier 20h30

Conférence : L’haptonomie péri-natale


De l’haptonomie périnatale, on retient souvent cette image, si touchante, d’un papa posant les mains sur le ventre de sa compagne pour entrer en communication avec leur bébé.
Si ce petit d’Homme est déjà là, sa présence est pourtant souvent assez abstraite, à l’image de ce drôle de profil deviné à l’échographie, surtout lors d’une première grossesse.
Avec l’haptonomie périnatale, nous utilisons le Toucher, sens primordial au cœur de notre vie émotionnelle et affective. Il s’agit d’aider les parents – parce qu’ils sont les premiers concernés – à prendre toute leur place dans ce moment unique de l’accueil d’un enfant, chacun avec sa sensibilité, ses envies, et à son rythme.
A qui s’adresse-t-elle ? Quand commencer ? Comment se déroule concrètement cet accompagnement ? L’haptonomie périnatale est-elle compatible  avec d’autres approches ? Que fait-on lors des séances ? Et toutes les autres questions que vous souhaiterez poser !

Conférence animée par Christoph Tarade, accompagnant en haptonomie périnatale, ostéopathe méthode Poyet DPo et formateur

 Lieu : MNEI, 5 place Bir Hakeim 38130 GRENOBLE

Samedi 28 janvier 10h (accueil à partir de 9h45)

PEPS CAFE

Venez  échanger autour d’articles de PEPS en particulier et de la parentalité positive en général lors d’une discussion auto gérée ou priment la convivialité, la rencontre et le débat lancé par les lecteurs. La parole est libre dans la limite du respect de chacun. Chacun est invité à apporter de quoi grignoter, l’association s’occupe des boissons. Les bébés et enfants sont bienvenus.

 Lieu : MNEI, 5 place Bir Hakeim 38

Mise en avant

Les apports de la Sophrologie en Accompagnement de la Naissance

Vivre une grossesse est quelque chose d’exceptionnel : c’est un temps où la femme devient mère, où son corps se transforme pour donner la vie.

Le point culminant de ce moment est celui de la naissance, celui de l’accouchement.

C’est un moment qui peut faire peur : peur de la douleur, peur de mourir, peur pour le bébé.

C’est un moment qui nous est presque exclusivement décrit comme une étape difficile et incontournable.

Or, s’il est vrai qu’il est impossible de donner la vie sans accoucher, il est tout à fait possible de le faire dans la confiance, dans la sérénité, dans la gestion d’une douleur maîtrisée.

Comment ?

Déjà en laissant le corps faire ce pour quoi il est fait : accoucher.

Le corps des femmes est conçu pour accoucher, il possède en lui les ressources pour vivre ce moment le mieux possible :

– l’ocytocine, cette hormone que l’on appelle « hormone de l’amour, de l’attachement » qui va permettre la mise en route du travail et la dilatation du col en activant les contractions utérines. C’est également cette hormone qui permet la création du lien entre la mère et son enfant. C’est également cette hormone qui permet à la femme d’allaiter son tout petit.

– les endorphines, ces hormones que l’on appelle « hormones du plaisir ». Elles vont permettre à la fois à la femme de gérer les douleurs des contractions et également de rentrer dans sa bulle, de lâcher prise, de se mettre à l’écoute d’elle-même, de son enfant à naître. Et parce qu’elle sera à l’écoute, elle saura entrer dans le ballet de la naissance : cette danse qui, par les mouvements de la mère autour de l’enfant à naître, permet à celui-ci de se frayer un chemin vers sa propre naissance.

– l’adrénaline, cette hormone que l’on appelle « hormone du stress » et qui va s’activer lorsque le moment sera venu et donnera l’énergie nécessaire à la mère pour pousser son enfant vers le jour.

Le corps des femmes est conçu pour accoucher, il possède en lui les ressources pour vivre ce moment le mieux possible :

– un bassin suffisamment souple, suffisamment mobile pour s’adapter à la descente de l’enfant qui le traverse. Ainsi, la femme en bougeant, en prenant toutes les positions qui lui paraissent nécessaires accompagne son enfant qui chemine en elle.

Le corps des femmes est conçu pour accoucher, il possède en lui les ressources pour vivre ce moment le mieux possible : un ballet d’hormones, un ballet osseux.
Toutefois, les choses ne se passent pas toujours comme elles devraient.
Parce que les femmes ont une histoire personnelle et familiale qui peut les rattraper lors de la naissance, créant des angoisses, des peurs, des blocages.

Parce que parfois les grossesses ne sont pas simples, que des complications apparaissent, qui peuvent jouer sur le déroulement de la naissance.

Parce que les femmes n’accouchent pas toujours comme elles souhaitent, où elles le souhaitent, rattrapées par la réalité du parcours obstétrical actuel (que ce soit à domicile, en maison de naissance, en plateau technique avec une sage-femme libérale, en hôpital ou en clinique).

Au cours de la Préparation à la Naissance et à la Parentalité, les sages-femmes travaillent à permettre aux femmes de vivre leur grossesse la plus sereinement possible afin de vivre un accouchement le plus épanouissant possible. Elles apportent des éléments théoriques indispensables et proposent des approches de préparation corporelles, que ce soit à base de relaxation, de yoga, d’hypnose, de chant prénatal, d’eutonie ou encore de toucher en haptonomie…

Ces apports sont d’un grand bienfait pour les femmes et les couples. Mais elles sont parfois insuffisantes à aider la femme à se préparer à l’accouchement.

Et certaines d’entre elles se tournent alors vers la sophrologie pour y acquérir les outils, l’état d’être qui leur manque.

Par son approche positive et phénoménologique, la sophrologie est parfaitement adaptée à l’accompagnement de la naissance.

Elle permet aux femmes enceintes de se reconnecter à leurs sensations, les reconnaître et savoir s’y adapter. Ainsi, le jour J, la femme sera prête à se mettre dans sa bulle, à l’écoute de ses sensations, à accompagner son enfant en prenant les postures qui lui paraissent justes.

Elle permet aux femmes de calmer les peurs, les angoisses, en renforçant en elles les capacités de sérénité, de calme. Elle leur permet également de renforcer leur confiance en elle, en leur enfant à naître, en l’équipe médical qui va les accompagner. Elle leur offre une « bulle de sécurité » nécessaire à ce lâcher-prise qui va permettre le bon déroulement du travail.

Elle permet également aux femmes de renforcer leur capacité d’adaptabilité : faire face dans la sérénité et la confiance à ce qui peut arriver, que ce soit une complication médicale ou un imprévu (sur le trajet vers le lieu de naissance, l’absence d’une personne chère lors de la naissance…).

Elle leur offre également de se projeter dans un futur positif : que ce soit la naissance ou le temps d’après, renforçant en elles leur capacité à vivre du positif… et à le laisser rayonner, résonner dans la vie de toute la famille.

En activant toutes ces capacités, la sophrologie permet aux femmes de vivre une grossesse sereine et positive ; un accouchement dans la sérénité, fût-il médicalisé ou non ; un retour à la maison dans la confiance en leurs compétences de mère.

 

Charlotte Weiss, sophrologue

http://weiss-sophrologie.fr/

http://facebook.com/WeissSophrologie/

 

Pour un autre regard sur l’enfant : Atelier théâtre forum

Pas facile d’être parent au quotidien ! Nous sommes souvent démunis face aux réactions de nos enfants ! L’équipe de Bien Naître et Grandir se réjouit de proposer le samedi 12 novembre, un atelier de théâtre forum sur le thème de la parentalité.

A partir de difficultés concrètes, nous pourrons expérimenter et réfléchir ensemble autour de différentes solutions et pistes à mettre en œuvre avec nos enfants.

Le théâtre forum, c’est quoi au juste ?

Lors d’un atelier de théâtre forum, des situations conflictuelles sont théâtralisées et jouées devant les spectateurs/participants. Ces derniers peuvent alors interrompre l’action et prendre le rôle qu’ils désirent, au moment où ils le désirent en vue de transformer l’issue de la scène et d’en modifier les enjeux, les tensions.

Le Théâtre Forum – Jeu pour acteurs et non acteurs – est né du désir de traiter de problèmes immédiats, porteurs de violences dans une société, en mettant en scène des oppresseurs et des opprimés. Sa fonction n’est pas de trouver des solutions mais d’ouvrir des brèches, « mieux vaut un bon débat qu’une bonne solution » écrit son créateur Augusto Boal. Cette forme théâtrale a l’ambition de rétablir du dialogue entre les êtres humains. Elle ne vise pas à adapter l’humain à une société injuste mais à la transformer. La transformation concerne également les protagonistes qui passent d’objets à sujets. Devenir sujet c’est essayer de prendre un peu de recul afin de ne pas reproduire les schémas que nous connaissons trop bien et dont les issues ne nous semblent pas appropriées. Souvent dépassés par les émotions de l’enfant ou les nôtres en tant que parents, cette gymnastique demande de se donner un vrai temps pour l’appréhender. Quel regard porter sur l’enfant dans les moments les plus difficiles et quel regard porter sur nous même pour reprendre les rennes et naviguer dans des eaux plus clémentes ?

Nous vous proposons de venir tester différentes options de réactions face aux difficultés que vous vivez avec vos enfants afin de repartir avec des idées concrètes. Il s’agit de passer à l’action dans un contexte de bienveillance où chacun peut exprimer ses obstacles, mettre en scène ses doutes, oser la confiance, tenter d’ouvrir de nouvelles voies, tenter… Et se tromper.

L’atelier aura lieu la journée du 12 novembre à la MNEI de Grenoble. Il sera animé par Claire Clappier, psychopraticienne, Géraldine Doat metteur en scène de Théâtre Forum et Camille Pasquier comédienne. Renseignements et inscriptions par mail.

Pour visiter le site de Claire Clappier, qui anime l’atelier, et a longtemps été membre actif de BNG, c’est par là. Et pour en savoir plus sur le théâtre forum c’est ici 

Octobre à BNG : atelier portage et table ronde AAD/ Maisons de naissance

Samedi 8 octobre, à 9h30,  17 rue Alsace Lorraine à Grenoble, les monitrices de l’association vous proposent un moment pour partager et apprendre autour du portage physiologique des nourrissons et des bambins.  C’est l’occasion de découvrir et d’essayer  différents porte-bébés (écharpe, slings, préformés…) afin de vous aider à choisir ce qui vous convient le mieux.  Suivant vos demandes, nous aborderons les principes du portage physiologiques, les différents  nouages et partagerons avec vous les astuces pour porter votre enfant en confiance et en sécurité. Il est tout à fait possible de participer à cet atelier enceinte grâce à nos poupons de portage !

bébé porté écharpe tissée

Vendredi 14 octobre 20h30, MNEI

Table ronde : Accoucher à domicile ou en maison de naissance, le choix existe !

Il est tout à fait possible de donner naissance, en toute sécurité, en dehors des hôpitaux et cliniques. Chaque femme dont la grossesse se déroule normalement peut désormais choisir d’accoucher en maison de naissance, voire à son propre domicile.  Ces alternatives ont en commun l’accompagnement et le suivi par une sage-femme libérale garante de la physiologie.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’un tel accompagnement ? Comment se déroule le suivi ? Comment les parents qui ont fait ces choix ont-ils vécu la grossesse et l’accouchement ? Que choisir entre maison de naissance ou accouchement à domicile ? Autant de questions auxquelles vous trouverez réponses grâce à des témoignages riches et variés. Table ronde animée par des sages-femmes accompagnant des accouchements à domicile et/ou en maison de naissances et par des parents ayant fait ces choix.

Programme septembre décembre 2016

Miniature programme BNG septembre 2016

Tout beau tout chaud, notre programme pour ce dernier trimestre 2016 est en ligne ! Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’image ou iciMerci de partager au maximum afin de faire connaître nos propositions !

Pour les plus motivés, il est possible d’imprimer chez vous quelques exemplaires du programme papier (même seulement un ou deux) et de les déposer dans les crèches, lieux d’accueil parents/enfants, cabinets médicaux… Votre participation sera grandement utile, et appréciée.

Notamment, vendredi 23 septembre, nous organisons une nouvelle projection  « L’Arbre et le nid », le beau documentaire qui nous avait émus lors de la SMAR. Rendez-vous à 20h30 à la MNEI, pour cette projection qui sera suivi d’une discussion avec les sages-femmes présentes.

Affiche de l'Arbre et le bid avec les informations pratiques , 23 septembre 20h30, MNEI