Ateliers et conférence de mars et avril

Samedi 24 mars, 7 et 28 avril, 14h30, Saint Martin d’Hères

Atelier portage 

Les monitrices de l’association vous proposent un moment pour partager et apprendre autour du portage physiologique des nourrissons et des bambins. C’est l’occasion de découvrir et d’essayer différents porte-bébés (écharpe, slings, préformés…) afin de vous aider à choisir ce qui vous convient le mieux. Suivant vos demandes, nous aborderons les principes du portage physiologique, les différents nouages et partagerons avec vous les astuces pour porter votre enfant en confiance et en sécurité. Il est tout à fait possible pour les futurs parents de participer à cet atelier (nous mettrons à votre disposition nos poupons de portage). Possibilité de prêt de porte-bébés aux adhérents.

Renseignements/inscriptions portagebng38@gmail.com.
Lieu : St Martin d’Hères

Vendredi 30 mars, 20h30, MNEI de Grenoble

Conférence de Claude Didierjean-Jouveau,
Allaiter plus longtemps

Allaitement prolongé, au long cours, à long terme… Autant d’occurrences pour désigner le fait d’allaiter au-delà d’une certaine limite, comme l’apparition des premières dents ou les premiers pas, sous-entendu d’allaiter « trop » longtemps. Pour autant, nous verrons que l’allaitement long est une des pratiques les plus usuelles du maternage proximal, justifiable par une multitude d’arguments positifs. Ainsi, les mères souhaitant continuer à allaiter malgré les remarques, jugements et interrogations de leur entourage et des professionnels, pourront bénéficier lors de cette soirée,  d’astuces et de conseils bienveillants.

A suivre : 

Samedi 31 mars, Maison des associations de Grenoble 13h/17H  : journée d’ouverture du  collectif des journées de la non violence éducative en Isère. « Quand les découvertes scientifiques nous font voir les enfants différemment  » conférence de Rebecca Shankland et animations par les structures de soutien à la parentalité en Isère .

Ingrid Van den Peereboom reviendra à Grenoble pour une seconde journée de formation à l’intention des moniteurs/trices de portage bébé, début juillet. La date précise sera connue très bientôt.

Nouvelle année, nouveau programme !

Bonne rentrée à tous !

Le programme détaillé du dernier trimestre 2017 sera bientôt mis en ligne et déposé dans nos lieux de distribution. Les volontaires pour nous aider à déposer les programmes sont toujours bienvenus (merci d’envoyer un message sur notre boîte Gmail contactbng38).

En attendant, voici en quelques mots les activités déjà programmées. A vos agendas !

Samedi 30 septembre

14h : Atelier sophro parents/enfants

Enfant dans la nature

Cette séance du mois de septembre aura pour thème « Commencer l’année avec le sourire ! »

A partir de 5 ans

Tenue décontractée pour tous !

Animé par Charlotte Weiss, sophrologue http://weiss-sophrologie.fr/
Tarif spécial : 15 euros le binôme parent/enfant , prix en conscience pour les adhérents BNG

Préinscription demandée  : contactbng38@gmail.com

Lieu MNEI : 5 place Bir Hakeim 38100 Grenoble (entrée porte latérale de droite)

15h30 : Thé des parents « Parlons Naissance »

 

Que ce soit pour vous renseigner sur les choix possibles en matière d’accouchement, témoigner ou échanger, venez partager un moment convivial autour de la grossesse et de l’accouchement ! Jeunes, moins jeunes et futurs parents bienvenus !

Lieu MNEI : 5 place Bir Hakeim 38100 Grenoble (entrée porte latérale de droite)

Ateliers portage :

Nous avons fixé les dates des prochains ateliers collectifs de portage physiologique ! Ils auront lieu à Saint Martin d’Hères. En dehors de ces dates, n’hésitez pas à nous contacter pour toute demande particulière.

  • lundi 9 octobre 14h15
  • lundi 6 novembre 14h15
  • lundi 9 décembre 14h30
  • lundi 15 janvier 14h15

Conférences et tables-rondes :

  • Isabel Gimenez interviendra le 17 novembre sur le thème de L’utilisation des Huiles essentielles dans le traitement des infections et affections de l’enfance à l’âge adulte
  • Il y a aura une table ronde sur l’accouchement à domicile le 1er décembre !

Journée du Bien être en famille, 2ème édition !

Le 3 février 2018, sera une journée pour :

  • découvrir et essayer des activités pour les parents, les futurs parents, ainsi qu’aux familles avec des enfants de tous âges (dès la naissance) proposées par des acteurs locaux du bien-être familial et de la relation parent-enfant.
  • Découvrir et échanger autour d’autres façons de faire autour de la naissance / l’éducation / la santé.

Découvrir l’instruction en famille : retour sur la table-ronde du 9 juin

Une dizaine de parents (dont quelques enseignants) sont venus le vendredi 9 juin écouter les témoignages de Claire et Marjorie sur l’instruction en famille. Ce fut une soirée conviviale et riche en échanges entre les participants. Un grand merci à Xavier, adhérent de notre association, qui nous a gentiment envoyé ses notes personnelles prises pendant cette table ronde

De plus en plus de familles font le choix de l’instruction en famille (IEF). Quelles sont les raisons de ce choix? Comment se passe l’instruction en famille au quotidien? Quelles sont les différentes formes d’instruction en famille? Quel en est le cadre légal?
Nous avons entendu les témoignages de Claire (maman de 5 enfants entre 4 ans et 16 ans instruits en famille dont l’aînée vient d’entrer au lycée) de Marjorie (maman de 3 enfants entre 3 ans et 8 ans qui ne sont jamais allés à l’école)

Cadre légal

  • En France, l’instruction est obligatoire de 6 à 16 ans, pas l’école, contrairement à d’autres pays européens.
  • On doit déclarer l’Instruction en Famille chaque année en mairie et à l’Education Nationale, qui dispose de 2 mois pour répondre. Il y a une inspection par an, soit au Rectorat soit au domicile. En général cela se passe bien, les exigences sont moins élevées qu’on l’imagine.
  • Une nouvelle règle impose cependant de se conformer aux cycles du socle commun.
  • Les enfants issus de l’IEF ou d’écoles hors-contrat qui réintègrent l’école publique dans le secondaire doivent passer un examen d’entrée, mais pas pour le primaire.

Pour en savoir plus : 

Réseau Associatif

Plusieurs associations soutiennent les familles IEF et fournissent aide juridique et parfois « lobbying » auprès des pouvoirs publics :

Différentes formes d’IEF

  • Ecole à la Maison/Homeschooling/Apprentissages Formels : on suit le programme officiel. Le CNED est devenu payant (800€/an) sauf situations contraintes (maladie, voyage…) mais il existe des alternatives.
  • Pédagogies Alternatives : en suivant les méthodes Montessori, Steiner…
  • Non-Sco/Unschooling/Apprentissages Autonomes : informel, dans la vie quotidienne

NB : Souvent on commence par les 2 premières mais se réveillent contraignant/artificiel et on va vers le Non-Sco… Cependant, certaines familles tiennent bon à faire l’école à la maison

Expérience de Claire

  • Ses 5 enfants sont instruits en famille
  • A commencé en Moyenne Section avec son aînée pour éviter le formatage, les punitions/récompenses…
  • A démarré mais rapidement abandonné une démarche d’école à la maison avec des « fiches », pour passer aux apprentissages autonomes.
  • L’aînée a refait une tentative en CM2 mais a quitté au bout de quelques jours en raison des punitions, etc
  • Au niveau collège elle est passée à un enseignement plus formel avec les cours du CNED.
  • Elle est entrée au lycée en seconde après examen. Cette année scolaire s’achève et son adaptation s’est bien passée. Elle fait preuve d’une bonne maturité/autonomie.

Image illustrant la table ronde Instruction en Famille

Réflexions sur le processus d’apprentissage

  • Les sources d’apprentissage : le quotidien, le bricolage, répondre aux sollicitations des enfants…
  • Attendre la motivation de l’enfant ou l’inciter ? Claire mixe les 2 attitudes…
  • Parfois les enfants IEF acquièrent des notions + tardivement que les enfants scolarisés, mais ils rattrapent vite. Il y a en particulier un décalage sur l’écrit. Il faut attendre la maturité cérébrale et le « déclic ».
  • La lecture s’apprend assez facilement à travers les livres qui les intéressent
  • A partir du niveau collège on peut passer à un enseignement plus formel (CNED ou autre)

La Vie des Parents et de la Famille

  • Claire a une formation d’enseignante. Cheminant à travers son expérience d’instruction en Famille, elle a eu envie de faire elle aussi davantage « ce qui lui plait », s’est formée et est devenue formatrice dans le domaine de l’éducation non-violente, elle travaille donc en soirée.
  • Selon les familles, la place du travail varie : aucun, le soir, le WE, partage 50/50 entre les parents…
  • Ce sont souvent les mamans qui font l’IEF mais ça peut aussi être le père ou en alternance entre les deux dans la semaine ou le WE. Même si le père travaille, il est impliqué aussi dans l’IEF d’une façon ou d’une autre !
  • Le rythme est souple et en fonction des enfants. La liberté d’horaires libère la famille, il y a moins de stress et cela peut permettre au père de voir plus longtemps ses enfants le soir.
  • On a besoin de quitter une posture d’enseignant et se déscolariser soi-même, quitter les conditionnements de notre expérience écolière, tel que le dogme de « souffrir pour apprendre ». Cf. Jean-Pierre Lepri (http://www.education-authentique.org/index.php?page=qui-sommes-nous) qui distingue les mouvements d’apprendre et d’enseigner…
  • Etant beaucoup ensemble, les relations parents/enfants et entre les enfants ne sont pas toujours un long fleuve tranquille mais nous font progresser
  • Cadres où les enfants tissent des relations amicales : liens forts avec d’autres enfants en IEF y compris à l’étranger, scoutisme… Les enfants scolarisés ayant un planning plus contraint, entretenir le lien est souvent à l’initiative des enfants IEF.

Place des écrans

Il y a eu une petite digression sur le sujet des écrans…

  • Les écrans peuvent être une source de savoir mais aussi d’addiction
  • Les jeux vidéo répondent à un besoin de puissance
  • Il apparaît donc souhaitable de réguler en limitant le temps par jour.
  • Chez Claire, le dimanche est la journée sans écran
  • Parfois les ados saturent après quelques années… et délaissent spontanément les écrans

 

Programme janvier 2017

carte-voeux-2017-2_13
Toute l’équipe de BNG vous souhaite de beaux projets et une excellente année 2017.  Notre programme du premier semestre est en ligne.Voici les activités que nous vous proposons pour le mois de janvier.
Samedi 14 janvier, 10h 

Atelier portage

Les monitrices de l’association vous proposent un moment pour partager et apprendre autour du portage physiologique des nourrissons et des bambins.  C’est l’occasion de découvrir et d’essayer  différents porte-bébés (écharpe, slings, préformés…) afin de vous aider à choisir ce qui vous convient le mieux.  Suivant vos demandes, nous aborderons les principes du portage physiologiques, les différents  nouages et partagerons avec vous les astuces pour porter votre enfant en confiance et en sécurité. Il est tout à fait possible de participer à cet atelier enceinte (nous mettrons à votre disposition nos poupons de portage). Renseignements/inscriptions contactbng38@gmail.com.

Vendredi 27 janvier 20h30

Conférence : L’haptonomie péri-natale


De l’haptonomie périnatale, on retient souvent cette image, si touchante, d’un papa posant les mains sur le ventre de sa compagne pour entrer en communication avec leur bébé.
Si ce petit d’Homme est déjà là, sa présence est pourtant souvent assez abstraite, à l’image de ce drôle de profil deviné à l’échographie, surtout lors d’une première grossesse.
Avec l’haptonomie périnatale, nous utilisons le Toucher, sens primordial au cœur de notre vie émotionnelle et affective. Il s’agit d’aider les parents – parce qu’ils sont les premiers concernés – à prendre toute leur place dans ce moment unique de l’accueil d’un enfant, chacun avec sa sensibilité, ses envies, et à son rythme.
A qui s’adresse-t-elle ? Quand commencer ? Comment se déroule concrètement cet accompagnement ? L’haptonomie périnatale est-elle compatible  avec d’autres approches ? Que fait-on lors des séances ? Et toutes les autres questions que vous souhaiterez poser !

Conférence animée par Christoph Tarade, accompagnant en haptonomie périnatale, ostéopathe méthode Poyet DPo et formateur

 Lieu : MNEI, 5 place Bir Hakeim 38130 GRENOBLE

Samedi 28 janvier 10h (accueil à partir de 9h45)

PEPS CAFE

Venez  échanger autour d’articles de PEPS en particulier et de la parentalité positive en général lors d’une discussion auto gérée ou priment la convivialité, la rencontre et le débat lancé par les lecteurs. La parole est libre dans la limite du respect de chacun. Chacun est invité à apporter de quoi grignoter, l’association s’occupe des boissons. Les bébés et enfants sont bienvenus.

 Lieu : MNEI, 5 place Bir Hakeim 38

Semaine Mondiale de l’Accouchement Respecté à Grenoble

 

Bien Naître et Grandir, en collaboration avec l’association Sages-femmes Nord Alpes organise à Grenoble , du 15 au 20 mai 2016 aura lieu la Semaine Mondiale de l’Accouchement Respecté (SMAR). 

visuel semaine mondiale accouchement respecté 2016

 

La SMAR est l’occasion unique pour toutes les associations de périnatalité et parentalité de proposer des débats et animations autour des différents choix possibles pour l’accueil d’un nouveau-né. En 2016 le thème choisi est « Mon corps, Mon bébé, mon accouchement ».

 

Pour les grossesses normales (environ plus de 80 % des grossesses), il existe des alternatives à l’accouchement médicalisé en structure hospitalière. Il est théoriquement possible de choisir d’être accompagnés par une sage-femme libérale, qui assiste des accouchements en plateau technique ou à domicile. Cette année est également celle d’une petite révolution en France : réclamées depuis 20 ans par les associations d’usagers, neuf maisons de naissance ouvrent en 2016. Dans ces lieux, où la médicalisation se fait discrète, les bases de fonctionnement sont le respect de la physiologie et l’accompagnement global personnalisé par des sages-femmes. Enfin, en cas d’accouchement à l’hôpital ou en clinique, il est toujours possible de rédiger un projet de naissance permettant de préciser ses choix et de mieux les communiquer à l’équipe médicale.  

Cependant, si ces avancées vers un accompagnement plus respectueux des choix des couples et des besoins de la mère et du bébé sont réelles, de nombreux obstacles subsistent.  Le souhait de BNG est d’inviter les différents acteurs (sages-femmes, médecins, doulas, usagers, mais aussi simples citoyens curieux de savoir comment est appréhendée aujourd’hui la naissance, à s’informer et à dialoguer.

 

Notre semaine d’animations :

Mardi 17 mai, 20h30 à la MNEI : Table ronde sur l’accouchement à domicile

L’accouchement à domicile est souvent méconnu et/ou appréhendé comme dangereux.  Qu’en est-il pour les parents qui l’ont choisi en conscience ? Comment l’ont-ils vécu ? Quelles difficultés ont-ils pu rencontrer dans leur projet ? Autant de questions auxquelles vous trouverez réponses par des témoignages riches et variés. Table ronde animée par des sages-femmes accompagnant des accouchements à domicile et par des parents, membres de notre association ayant vécu la naissance de leur enfant à la maison.

 

Mercredi 18 mai, 20h30 à la MNEI : Projection du film L’Arbre et le Nid

Au Québec, 98% des femmes accouchent à l’hôpital. Alors qu’auparavant, la norme était de mettre au monde à la maison, la nature humaine en a décidé autrement. Un mouvement contrebalance cette tendance. La popularité des sages-femmes est croissante et de plus en plus de familles aimeraient accoucher chez elles ou dans une maison de naissance. En plus de suivre des couples qui ont choisi cette voie, des chercheurs et des médecins de famille discutent de ce phénomène, revenant sur les risques liés à la péridurale et à la césarienne. Véritable parti pris pour les maisons de naissance et la pratique des sages-femmes, L’Arbre et le Nid montre de façon très intime et émouvante différentes manières d’accoucher.

Jeudi 19 mai 14h au Barathym, 97, Galerie de l’Arlequin, 38100 Grenoble : Projection du film « Entre leur mains »

 Affiche Entre leurs mains documentaire sur l'accouchement à domicile

Comment considère-t-on la naissance et le corps de la femme aujourd’hui ? Quelle place laisse-t-on encore à l’humain dans l’acte de donner la vie ? Muriel, Jacqueline, Sidonie et Cécile accompagnent des personnes qui souhaitent donner naissance à domicile. Elles nous invitent à découvrir leur pratique et leur vision de la venue au monde.  En France, le choix de cette alternative prend, aujourd’hui, la forme d’une lutte. Même si cette pratique n’est pas officiellement illégale, les préjugés sont tenaces. Les sages-femmes sont soumises à des pressions administratives sans cesse plus étouffantes, tendant à faire disparaitre une des dernières alternatives à l’accouchement médicalisé.

Projection suivie d’une discussion en présence de Gisèle Piroit, sage-femme accompagnant les AAD et de parents bénévoles.

 

Vendredi 20  mai, 20H30, Maison du Bois d’Artas, 3 rue Augereau GRENOBLE : 

Soirée Théâtre/Débat « Tais-toi et Pousse »

affiche Tais Toi et Pousse 18 mars 20H Grenoble

Un couple choisit d’avoir un enfant. Alors commence pour eux une aventure où se succèdent joies, peurs et questionnement diverses. La pièce présente trois angles de vue et trois regards différents sur cet événement unique : La vision de la mère, celle du père, enfin celle toute particulière du corps médical qui jalonne ce parcours.

 

Par la compagnie Les 100 ciels, en partenariat avec Sages-femmes Nord Alpes